améliorer hygiène de vie
Bien-être

5 points clés pour améliorer son hygiène de vie

Améliorer son hygiène de vie est une clé pour être en bonne santé, aussi bien physique que mentale. Pour adopter une hygiène de vie saine, il est essentiel de soigner certains aspects du quotidien comme l’alimentation, la qualité du sommeil, l’activité physique, mais aussi de s’occuper du côté lié à l’épanouissement, au bien-être et au bonheur.

L’hygiène de vie est donc un concept qui doit allier parfaitement le corps et le mental, car ce dernier est souvent à l’origine du sentiment de stress, de colère, de certaines émotions fortes ou d’un manque de confiance en soi.

Voici comment améliorer son hygiène de vie, en 5 points clés.

1) L’alimentation, la clé d’une hygiène de vie saine

Quand on évoque l’hygiène de vie, c’est certainement la question de l’alimentation qui surgit en premier, comme un des principaux piliers. Ainsi, il est essentiel de consommer des produits frais, d’éviter les aliments trop sucrés, trop salés ou trop gras, de privilégier les fruits et les légumes et de varier les recettes.

Au cœur de l’hygiène de vie, une alimentation saine et équilibrée consiste à manger moins de sucres, tout en évitant les privations excessives, qui risquent de produire un effet inverse. Par ailleurs, une alimentation variée permet de sortir de sa zone de confort, de découvrir de nouvelles saveurs et d’éviter la routine.

Organiser un rituel hebdomadaire d’alimentation permet également de varier les recettes et d’apporter à l’organisme les nutriments dont il a besoin. Il est également possible d’alléger le dîner en mangeant une bonne salade par exemple, tout en avançant l’horaire de ce repas, de manière à dîner le plus tôt possible, ce qui permet de reposer l’appareil digestif jusqu’au lendemain.

Il est évidemment recommandé de limiter la consommation d’alcool, d’éviter le tabac et de bannir toute substance propice à l’apparition de maladies. Enfin, l’hydratation est une composante primordiale d’une alimentation saine. Tous les spécialistes de la nutrition sont unanimes sur ce sujet, il ne faut pas attendre d’avoir soif pour boire de l’eau.

2) Pratiquer une activité physique

Yoga Occupation Instructor Fitness  - Bob_Dmyt / Pixabay
Bob_Dmyt / Pixabay

Le sport est une autre clé primordiale dans l’adoption d’une bonne hygiène de vie. Bouger, faire du sport ou éviter l’inactivité, permet de se sentir bien, de booster le système immunitaire et de développer les capacités de respiration.

Le choix de l’activité sportive à pratiquer et de sa fréquence dépend des besoins de chacun, ainsi que des capacités physiques de la personne.

Dans la vie quotidienne, chacun de nous a la possibilité d’adopter quelques astuces simples, pour faire bouger son corps et quitter l’oisiveté. Il est ainsi recommandé de prendre les escaliers pour monter ou descendre, au lieu de choisir l’ascenseur qui représente la solution de facilité. Se réconcilier les escaliers à chaque fois que l’occasion se présente permet d’être en activité sans forcément y consacrer un temps spécifique. Ainsi, il est possible de commencer par gravir deux étages, et d’augmenter ce nombre progressivement. Dix minutes d’escaliers par jour, à un rythme moyen, représentent un excellent exercice quotidien qui permet de gagner en endurance et de coordonner ses mouvements.

Un autre conseil simple consiste à opter pour la marche à pied, plutôt que la voiture, pour les sorties qui ne sont pas éloignées du domicile, ou de descendre du bus un arrêt avant, et de continuer à pied. Il est également recommandé de privilégier les promenades dans la nature, au bord d’un lac, dans une forêt ou un parc, pour respirer de l’air frais tout en pratiquant une activité physique, et ainsi joindre l’utile à l’agréable.

Par ailleurs, la course à pied est un sport complet, qui fait travailler le cœur et les muscles, mais qui booste aussi le moral.

Quelle que soit l’activité physique choisie, il faut savoir que le sport peut être intégré progressivement dans la vie quotidienne, en commençant par exemple avec 5 minutes de cardio par jour, et en augmentant ce temps au fil de l’avancement. Trente minutes quotidiennes d’activité physique sont suffisantes pour réduire le risque de maladies cardiovasculaires, entretenir les muscles et booster l’immunité.

3) Soigner sa qualité de sommeil

Le sommeil est l’élément souvent oublié quand on parle d’hygiène de vie. Pourtant, son rôle est essentiel dans l’équilibre de l’organisme et le bien-être en général.

Bien dormir permet de stimuler les hormones, de faire évoluer les fonctions du cerveau, de favoriser la régénération cellulaire, de développer le système immunitaire, d’améliorer l’humeur et de faciliter la concentration. De nombreux facteurs influencent la qualité du sommeil, tels que la durée, la fréquence des réveils nocturnes, l’insomnie, la facilité d’endormissement, les réveils précoces le matin, ainsi que l’éventuelle agitation qui accompagne le sommeil.

Pour retrouver un sommeil réparateur, certaines astuces simples peuvent être suivies, comme :

  • Manger léger le soir, en évitant le gras, l’alcool et les excitants, au moins 3 heures avant le coucher
  • Méditer avant de dormir,
  • S’éloigner des écrans et des appareils électroniques stimulants, comme le téléphone, l’ordinateur ou la télé,
  • Lire un livre,
  • Ecrire,
  • Prendre le temps de décompresser après le travail,
  • Boire des infusions à base de plantes apaisantes comme la camomille,
  • Identifier les origines des troubles de sommeil, pouvant être en rapport avec un état de stress, une angoisse, un problème de santé ou une literie inadaptée,
  • Se coucher et se lever à des heures régulières, sans trop de variation, pour ne pas perturber le rythme du sommeil,
  • Régler le thermostat de la chambre à la bonne température,
  • Éviter les perturbations nocturnes et les bruits.

L’idéal, pour profiter d’un sommeil réparateur la nuit, est de s’exposer à la lumière du jour et d’éviter la sédentarité.

La literie est un autre facteur à ne pas négliger dans l’amélioration de la qualité du sommeil, y compris le choix du matelas, de l’oreiller et du linge de lit. Elle doit être choisie de manière à tenir compte de la morphologie du dormeur, de ses besoins et de ses habitudes. Ainsi, le matelas doit s’adapter à la corpulence, la taille et le poids, pour que la colonne vertébrale soit parfaitement alignée, ce qui améliore la détente et le relâchement.

Pour choisir une literie adaptée, il est recommandé de faire confiance aux professionnels, soit en se rendant dans des magasins spécialisés, soit sur les boutiques de literie en ligne, pour avoir des conseils personnalisés.

4) Changer son mode de consommation et se concentrer sur l’essentiel

Silhouette Woman Sunset Female Sky  - lubovlisitsa / Pixabay
lubovlisitsa / Pixabay

Une bonne hygiène de vie c’est aussi s’éloigner du superflu et retourner à ce qui est important. La mode est aujourd’hui aux nouveaux modes de consommation, à la seconde vie, au recyclage et à l’économie circulaire. Alors, pourquoi ne pas rejoindre le mouvement et en tirer la plus grande des satisfactions ?

Ces démarches écologiques visent avant tout à améliorer l’état de la planète, en retapant des vieux meubles, en s’habillant avec des vêtements déjà portés, en renouant avec les produits naturels ou en privilégiant des producteurs locaux. L’heure est donc à l’entraide et au partage, grâce à la création de liens sociaux qui participent au bien-être général, comme acheter chez un petit artisan ou encourager un créateur débutant, au lieu d’aller vers le commerce de masse.

Changer son mode de consommation en se dirigeant vers un modèle de vie plus minimaliste permet de retourner à l’essentiel, et fait partie intégrante de la qualité de vie.

5) Se détendre et prendre du temps pour soi

Pour améliorer son hygiène de vie, il est primordial de prendre du temps pour soi, de ralentir la cadence et de se détendre. Des choses simples peuvent alors être changées dans la vie de tous les jours, avec des conséquences importantes sur la qualité de vie, comme d’arrêter de sans cesse se mettre la pression, de lâcher prise et de s’occuper de soi.

Pour ralentir la cadence, il est possible par exemple de se mettre à la lecture, au yoga ou à la peinture. Cela permet de changer ses priorités, en privilégiant le bien-être et les moments de qualité, pouvant être un simple café entre amis ou un travail sur un projet intéressant.

Adopter une bonne hygiène de vie, c’est aussi apprendre à s’écouter et à agir pour son propre bien, afin de développer sa confiance en soi et de reconnaître le potentiel insoupçonné. Cela passe par des gestes simples comme jouer avec les enfants, profiter des petits plaisirs de la vie, lire un livre ou même prendre un bain.

Certains exercices de relaxation, de respiration ou de sophrologie peuvent aider à combattre le stress et l’anxiété, qui sont les premiers ennemis d’un bon sommeil, d’une alimentation équilibrée et d’une bonne santé en général.

Aller bien est la responsabilité individuelle de chacun, il s’agit de faire le choix d’une vie saine et sereine, en évitant de remettre la faute sur des facteurs extérieurs comme le manque de temps ou d’argent.

En apprenant à s’écouter, l’objectif est d’acquérir un mieux-être, car l’hygiène de vie se situe aussi dans la tête, grâce à un lâcher-prise maîtrisé qui permet de se sentir mieux après un coup de blues.

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.